Fiche métier : Loïc Vauchère, chargé de communication de Musiques d’Ici et d’Ailleurs

Quand l’un des nos adhérents recrute un nouveau collaborateur, c’est l’occasion pour nous de faire coup double en dégainant notre fiche métier : faire connaissance avec ce nouvel acteur du territoire et se familiariser avec sa fonction. Nous avons donc posé nos questions à Loïc Vauchère qui a rejoint récemment l’équipe de l’association Musiques sur la ville en tant que chargé de communication.

 

Prénom / Nom : Loïc Vauchère
Âge : 28 ans
Structure : Musiques sur la Ville
Fonction : Chargé de communication

Peux-tu nous parler de ton parcours professionnel ?
Loïc : J’ai passé mon adolescence dans le le Nord-pas-de-Calais. J’ai obtenu un bac ES en 2011 puis poursuivi mes études à Lille. Entre 2017 et 2019, j’ai suivi un master en marketing et communication en alternance au sein de l’entreprise d’impression sur textile  l’Atelier Amelot. À la fin de mon contrat en alternance, le responsable m’a proposé de travailler avec la marque Balenciaga dans le cadre de l’événement « Balenciaga Print Shop » à Londres durant plusieurs semaines. Passionné par l’événementiel, j’ai participé à l’organisation d’une exposition à Liverpool en 2014 à la galerie FACT. En 2017 j’ai mis en place une soirée et invité le DJ et producteur français Master Phil à Lille. En 2018 je suis parti en Corée du Sud, afin d’explorer sa richesse culturelle et documenter la scène musicale alternative de Séoul en pleine effervescence. En 2019, j’ai obtenu à Paris un master professionnel en gestion de projets culturels. J’ai effectué le stage pratique dans l’entreprise Strategic Event, où j’étais en charge de la communication pour l’événement « Play Me I’m Yours » qui a mis à disposition des pianos dans différentes villes.

Quel est ton rôle au sein de Musiques sur la Ville et quels sont tes liens avec les autres membres de la structures ?
L. : Je suis chargé de la communication. Mon rôle est de construire une stratégie de communication pour l’association et de ré-évaluer certains outils en les adaptant : comme le site internet par exemple. Je dois également intensifier la place du digital dans la stratégie de communication. Mon objectif principal est de sensibiliser le public aux différentes actions de notre structure et de lui donner envie de participer à nos manifestations. Musiques sur la Ville est composée d’une équipe réduite (3 personnes). Nous sommes donc en étroite collaboration sur l’ensemble des projets et des problématiques de l’association.

Avec quel(s) type(s) de public(s) es-tu en relation et comment gères-tu cet aspect de ton travail ?
L. : Le public visé par les événements produits par l’association, comme par exemple le festival des Musiques d’Ici et d’Ailleurs, est composé en grande partie par des châlonnais et des habitants de la région Grand-Est. Il est multigénérationnel. Cet aspect est plaisant, j’aime cette diversité et mon objectif est de l’élargir encore plus !

Quelles difficultés as tu identifié dans le cadre des tes fonctions ?
L. : Étant dans le cadre d’une création de poste, je dois repenser certains outils de communication et en imaginer de nouveaux. L’association existe depuis plus de 20 ans, et couvre un large spectre d’activités. Il faut donc que je reste innovant et créatif afin d’attirer encore et toujours un public jeune et dynamique. Le challenge pour moi est d’augmenter le rayonnement de nos manifestations en les faisant connaître à ceux qui ne le connaissent pas déjà, et de garder fidèle notre public.

Qu’est ce que tu apprécies le plus dans ton travail au quotidien ?
L. : Ce que j’apprécie le plus dans mon travail est d’avoir une grande liberté créative, et d’apporter mes préconisations au niveau du développement de la communication de l’association.

Quelles sont les perspectives d’évolutions que tu as pu identifier ?
L. : Je viens tout juste d’intégrer l’équipe et j’aimerais dans un premier temps évoluer dans mes compétences afin de répondre au mieux aux problématiques auxquelles je fais face ; m’améliorer techniquement avec certains logiciels, et continuer d’innover pour apporter mon soutien à l’association tout en développant l’offre culturelle de Châlons-en-Champagne.

Posts created 350

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.