Compilation PALME vol. 1

Après quelques mois de travail, l’équipe du dispositif PALME et les studios de l’Ame du Temple sortent leur compil’. L’occasion de découvrir les nouveaux talents de la scène auboise à travers 10 titres. The Monkey Hour ouvrent très bien le bal avec leur titre…

PALME Compilation

Après quelques mois de travail, l’équipe du dispositif PALME et les studios de l’Ame du Temple sortent leur compil’. L’occasion de découvrir les nouveaux talents de la scène auboise à travers 10 titres.
The Monkey Hour ouvrent très bien le bal avec leur titre « Take it easy » qui ne manque pas d’énergie. Moins fan de la 2ème moitié du morceau qui est très (trop !) instrumentale, je garde tout de même en mémoire les premiers accords rythmés et entêtants. A la suite, Holy Youth est sans aucun doute la bonne découverte de cette compilation. Avec des sonorités punk rock proches de Shakaponk, le style n’en est pas moins original avec ces voix masculine et féminine qui se rencontrent, et ils parviennent même à me faire bouger ! On passe ensuite à un morceau beaucoup plus hard rock et toute la recette qui va avec : voix très rauque, hurlements, grosses guitares… Ce n’est pas mon style mais Disconnected fait le taf ! Puis c’est au tour de Beatbox Wiwi de s’essayer au beatbox. Le résultat est plutôt lourd, et je me lasse assez vite de la performance qui manque un peu de mélodie à mon goût. Les titres se suivent et ne se ressemblent pas du tout. On passe au reggae de I Sow. Rien de nouveau sous le soleil. Ce n’est pas mal fait mais ça manque réellement d’originalité pour que je m’arrête dessus. « Dans ta tête » de Marianne, en revanche, retient un peu plus mon attention. Ecorché façon Noir Désir, le morceau est plutôt rock et efficace, même si les influences sont un peu trop pesantes. A la suite, l’énergie punk de Kic est accrocheuse, tout comme le rock alternatif de Tehora, à la fois mélodique grâce à la voix de la chanteuse et puissant par l’instru et les arrangements massifs. Je serai plus sévère avec Darkside, dont le morceau « Cité » me semble très décousu. Les paroles ne me touchent pas et les rythmes saccadés ne m’aident pas à rentrer dans le morceau. On finit sur la ballade romantique un peu (trop) mièvre de Morning Glory. Pensez à sortir les briquets pour les faire se balancer de gauche à droite.
Bref, il y en aura vraiment pour tous les goûts dans cette compilation qui a le mérite de montrer toute la motivation des jeunes groupes aubois, et dont l’écoute curieuse m’aura finalement révélé quelques bonnes surprises.
Marion

Posts created 302

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.