Artiste : Leys

Leys est une artiste qui commence à se faire un nom dans le monde du rap avec une présence solide sur les réseaux sociaux notamment. Mais son parcours ne se limite pas à poster des vidéos ou des sons puisqu’elle a déjà à son actif quelques belles dates de concert et une sélection aux Inouïs du Printemps de Bourges 2020 qui ne lui a évidemment pas apporté la visibilité qu’elle mérite, malgré les efforts du festival pour proposer des solutions alternatives. Mais cela n’a pas entamé la détermination de la jeune rappeuse rémoise…

Peux-tu nous présenter ton parcours ?

Leys : J’ai commencé la musique à 16 ans. J’ai d’abord commencé seule chez moi à poster des vidéos sur les réseaux sociaux. Puis, j’ai été très vite repérée par une équipe avec qui j’ai commencé à me professionnaliser en allant à des séances en studio et en tournant des clips. Ma visibilité sur les réseaux sociaux m’a ouverte de nombreuses portes et je suis actuellement sur la préparation d’un nouveau projet.

Tu es suivi déjà par de nombreux médias de la raposphère. Comment as-tu réussi à attirer l’attention de ces médias ? Est-ce que la recommandation de Kery James également eut un impact dans ta visibilité ?

L. : Je pense que c’est en particulier grâce aux réseaux sociaux où je suis énormément présente et souvent en interaction avec ma communauté. Bien sûr, le fait qu’un pilier du rap me donne autant de force m’a ouvert beaucoup de portes et m’a permis d’agrandir mon public

Lorsque le festival du Printemps de Bourges a annoncé qu’il allait proposé aux Inouis de participer à un festival numérique, quelle a été ta réaction ? Aurais-tu préféré qu’il soit reporté plutôt que “Imaginaire” ? 

L. : Lorsque j’ai appris la nouvelle j’étais plutôt surprise, mais j’ai beaucoup aimé leur initiative et surtout le fait qu’ils ne décident pas d’annuler complètement car c’était un événement que tout le monde attendait. 

 

 

Réaliser une vidéo chez soi en peu de temps n’est pas chose aisé d’autant plus que tu te produisais le premier jour du festival “Imaginaire”. Comment as-tu vécu et préparé cette participation ?

L. : Sur mes réseaux sociaux je fais beaucoup de vidéos très régulièrement donc j’étais déjà très habituée, j’étais très impliquée et j’ai vraiment voulu faire quelque chose de spécial. Avant le confinement j’ai fait l’achat d’un home studio que je ne regrette vraiment pas. 

#PDBimaginaire – LEYS

Leys, #iNOUïS2020 du Printemps de Bourges Crédit Mutuel, nous interprète deux titres, dans une session intimiste en tête à tête avec son flow et sa plume acérés 😍⚡ #PDBimaginaireÉcoutez la playlist des iNOUïS 2020 ➡ https://bit.ly/playlist-spotify-iNOUïS2020

Publiée par Le Printemps de Bourges sur Mardi 21 avril 2020

Peux-tu nous parler de la création de ton nouveau titre ” Sortir de la Tess” ? Est que tu nous réserves un nouvel Ep d’ici la fin de l’année ?

L. : J’ai fait ce titre il y a déjà plus de 1 an et j’ai réalisé le clip en 2018.  Il est sorti il y a quelques jours sur les toutes les plateformes de téléchargements. Je garde vraiment des bons souvenirs du son que j’ai fais dans différentes salles de concerts avant de le sortir sur toutes les plateformes. Je suis actuellement sur la finalisation d’un Ep et j’enregistre également des sons chez moi. 


Ce contenu est partagé dans le cadre de la collaboration entre musiquesactuelles.net et le Polca – Pôle Musiques Actuelles.

Posts created 302

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.