6rano & Bakin’ Tips : Mise à Feu

Dans le rap, il y a ceux qui hurlent pour essayer de faire peur et ceux qui chantent pour raconter la véritable violence. 6rano fait partie de la deuxième catégorie.

 

Formé au gospel et féru de rap, 6rano sévit depuis quelques années dans le milieu du rap rémois et a déjà fait ses marques, que ce soit en compagnie de Black Industrie ou en solo. Reconnaissable entre mille par sa voix, son écriture, ses rimes ciselées et son second degré, il a sorti en juillet son nouveau projet, “Mise à Feu”, un an et demi après “Mitch”, qui a connu un très bon succès d’estime, l’album ayant même été remixé en version Chopped’n’Screwed par OG Ron C, légendaire DJ originaire de Houston et signé sur OVO, le label de Drake.

Sorti en plein mois de juillet sans grande promotion, “Mise à Feu” est entièrement produit par Bakin’ Tips, nom que se sont donnés les deux beatmakers DJ Weedim (qui a travaillé avec Alkpote, Vald, Driver, Biffty…) et Chapo (qui a travaillé avec Young Thug, 21 Savage, Migos, Damso, Kekra…). Il est signé sur le label du premier, French Bakery.

Autant dire qu’on part sur une base solide sur le papier. Et le résultat est à la hauteur : 6rano est à un niveau très haut sur cet album. Ecriture toujours aussi soignée, rimes multisyllabiques complexes, flows millimétrés, aisance insolente sur les prods, refrains entêtants, mélodies imparables, production chiadée, un sens de l’humour au poil, le rappeur nous garnit même de morceaux à thèmes (dont le magnifique “Maman m’a dit” en mémoire de sa mère). Dépeignant son quotidien où la rue, la violence, les galères de thunes, et la bicrave rencontrent les femmes, l’amour et le sexe, le rappeur se livre énormément et est bien plus introspectif qu’il n’y parait.

Contrairement à beaucoup de ses congénères, 6rano ne recherche à aucun moment le tube, le gros banger quasi-obligé sur tout album de rap qui sort ces temps-ci, et fait de la musique comme il l’entend, sans se poser trop de questions. Préférant un 10 titres (à l’image d’un Isha) à un format plus long qui peut rapidement saouler, le projet s’écoute de bout en bout et aucun morceau n’est au-dessous de l’autre, chose suffisamment rare pour être mentionnée.

Petit bijou de rap français, “Mise à Feu” a des allures de présentation de la collaboration entre 6rano et Bakin’ Tips, qui signent comme à leur habitude des prods soignées, aux sonorités dans l’air du temps, le combo Weedim-Chapo faisant généralement mouche (cf. le monumental “Sadisme & Perversion” d’Alkpote sorti en 2016). Le duo, très éclectique musicalement, nous farcit même d’instruments que l’on entend assez rarement dans le rap, comme la trompette et l’accordéon sur “Bad Boys”. Et comme chaque projet sorti sur French Bakery, l’EP jouit d’un mixage de très bonne facture.

Dans un monde parfait, ce projet aurait été le plus marquant de l’été et aurait envoyé les 76 versions infectes de Bella Ciao dans les catacombes de Paris. Mais comme ce n’est pas le cas, une demie douzaine de ces versions ont tourné tout l’été dans tout le pays tandis que le projet de 6rano est passé assez inaperçu. Tout ça pour dire que si vous ne l’avez pas encore dans les oreilles, vous êtes fans de Phil Collins !

Posts created 293

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.