[Covid-19] Samuel Mejean, technicien son

Si la Champagne-Ardenne ne fait pas partie des territoires les plus touchés par l’épidémie, une partie des acteurs des Musiques Actuelles sont confrontés au Covid-19. Ce fut le cas de Samuel Mejean, technicien son, qui est désormais guéri et qui partage avec nous cette épisode.

 

Quand as-tu été diagnostiqué positif au virus et comment as-tu vécu la maladie et ses conséquences ? Comment vas-tu aujourd’hui ?
Samuel : Mon médecin m’a diagnostiqué le 18 mars. Les 10 premiers jours furent assez compliqués avec une fatigue comme je n’en avais jamais ressenti ainsi qu’une toux prononcée durant les 5 premiers jours et un essoufflement qui n’est pas resté longtemps. Aujourd’hui, je suis guéri après 3 semaines.

Est-ce que tu as pu identifier les origines de ta contamination ?
S. : Ce qui est assez paradoxal, c’est que depuis fin février, mes rares déplacements étaient principalement chez mon kinésithérapeute car je sors d’une opération suite à une fracture de la clavicule. J’ai effectué seulement trois déplacements professionnels. Il est donc fort probable que ce soit chez mon kinésithérapeute que j’ai été contaminé.

Comment vis-tu maintenant cette mise à l’arrêt de tes activités ?
S. : Cette mise à l’arrêt est indispensable mais assez inquiétante pour l’avenir des intermittents et notre environnement professionnel. Ça fait réfléchir sur l’avenir et je pense que nous allons peut être devoir travailler différemment au niveau administratif. Sur le plan personnel, ma compagne et moi travaillons en équipe et nous sommes régulièrement en déplacement. C’est donc assez étrange de se retrouver à la maison en retrouvant une vie familiale classique.


Tu travailles aussi bien avec des salles que des prestataires privés. Quels échanges as-tu avec cette branche du spectacle  également très durement touchée ?
S. : Je suis en contact avec plusieurs prestataires locaux et ils sont à l’arrêt total de toutes activités de terrain depuis le confinement. Ils sont conscients que la reprise ne va être qu’en septembre et espère une fin d’année bien remplie. Certains investissements prévus pour la saison estivale vont être compliqué à amortir. Leur personnel fixe est en chômage partiel et cette aide leur permet d’être plus sereins.

Le gouvernement a annoncé des mesures de soutien concernant les intermittents. Est-ce que cela te semble rassurant ?
S. : À mon sens, les mesures prises actuellement sont là pour limiter la casse. Mais la perte des heures durant cette période qui, en temps normal, est avec une forte activité va avoir une incidence à la fois sur le calcul du taux journalier et une perte de salaire conséquente. Les indemnités du Pôle Emploi ne sont pas un salaire mais bien un complément pour un minimum de sécurité. Attention, je ne dis pas que l’état ne fait rien mais malgré cette aide notre secteur va être très touché.

 


Ce contenu est partagé dans le cadre de la collaboration entre musiquesactuelles.net et le Polca – Pôle Musiques Actuelles.

Posts created 311

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.