Catherine Chevreau – Un Oiseau sur l’épaule

Catherine réussit à nous emmener dans son univers en suscitant de belles images, même lorsqu’elle chante en anglais. Mais c’est surtout du côté musical que vient la vraie surprise : elle marie avec bonheur la chanson, le jazz, la pop, et parfois même le rock, en teintant le tout d’un exotisme mystérieux…

 

L’image d’un oiseau sur l’épaule m’évoque spontanément la légèreté, la joie et la vie, et c’est assurément un choix judicieux pour illustrer cet album, le deuxième, de Catherine Chevreau. Cet artiste auboise, qui officie également dans les arts plastiques, a travaillé ses morceaux comme une peinture : avec des couleurs chaudes à la recherche de l’harmonie parfaite. Comme souvent dans la chanson, les textes restent assez classiques dans leur facture en traitant des relations humaines. Mais Catherine réussit néanmoins à nous emmener dans son univers en suscitant de belles images, même lorsqu’elle chante en anglais. C’est surtout du côté musical que vient la vraie surprise : elle marie avec bonheur la chanson, le jazz, la pop, et parfois même le rock, en teintant le tout d’un exotisme mystérieux. Cela n’a plus rien de surprenant quand on sait qu’elle a fait appel au pianiste martiniquais (de formation classique) Hervé Celcal pour s’occuper des arrangements. C’est ce qui donne une réelle plus value à ce disque et qui lui confère sa modernité. Enfin, Catherine fait preuve d’une excellente technique vocale et ne verse jamais dans l’écueil de la chanteuse à voix qui veut en faire trop. Bien au contraire, sa voix est une caresse délicate soulignée par des chœurs et des mélodies raffinées. Vous l’aurez compris, cet album est une invitation réussie au voyage et vous fera oublier l’hiver qui approche en vous replongeant dans l’ivresse des soirs d’été.

Pauline

Posts created 293

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.