Bruit Fantôme – Un suicide commercial assuré

Depuis quelques années, je suis fasciné par les pages des réseaux sociaux de pseudos artistes ayant 18000 followers en moins d’un an et ne proposant que des images de chat, un lien vers une beauté plastique dans une pose lascive qu’elle interdirait à sa propre sœur et une redirection vers deux mixes plus qu’hasardeux… Magie de la communication et de l’achat d’amis sociaux, certains deviennent ou se jouent, d’être des stars à grand coup de slogan tapageur alors qu’il n’en est rien.

Alors forcément, à la lecture du titre du nouvel LP de Bruit Fantôme, on se dit directement que ce gars-là est réaliste. Avec un album dignement intitulé « Un suicide commercial assuré », cet outsider rémois de la musique électronique remet le couvert. Pour avoir déjà, il y a de nombreuses années, chroniqué son travail, je ne peux être que partiellement d’accord avec cette communication looseresque si bien travaillée.

A l’écoute des premiers morceaux, on replonge directement dans l’univers pop electro, débordant de synthés new wave made in 80’s. Disons que pour une anti star, l’accroche choisie pour cet album est ratée car on est en plein dans la tendance. Depuis que Giorgio Moroder, ce DJ/Producteur italien de renom, affichant les 70 piges rejoue en teuf et coproduit des morceaux et albums avec les Dj en vogue, le son electro olschool fait recette auprès des
kids de la French Touch.

On déroule alors les 10 morceaux de l’album de Bruit Fantôme, prenant de plein fouet cette vague post New wave aux accents Kraftwerkien 80’s, allant jusqu’à reconnaitre les hooks de synthés type New Beat et Dance de la plus belle époque.

Un bon album, à écouter mais pas à danser avec une nouveauté tout de même : il y a de la voix sur certains morceaux, un bel argument commercial mais le but n’est pas là. La découverte, l’écoute, le chemin est au bout des
sillons.

A écouter !

Dove

//Bandcamp//

Posts created 293

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.