Holy Youth – Everywhere

Le groupe troyen Holy Youth a sorti, il y a quelques semaines maintenant, son premier album. Enregistré dans le studio l’Ame du Temple à Troyes, « Everywhere » reflète bien l’image que l’on a du groupe : énergique, éclectique et généreux. Mais entrons dans le vif du sujet…

Par quoi commencer ? Holy Youth fait preuve depuis sa création d’un enthousiasme débordant ainsi que d’une réelle envie de sortir du lot. Cet album est un melting pot de musiques actuelles. On y trouve à la fois de l’Electro, de la Funk, du Hip Hop ou encore du Rock teinté de pop qui donne envie de bouger, de secouer la tête en rythme. La chanteuse apporte une touche groovy et son partenaire, lui, c’est plutôt le Hip Hop. Les mélodies sont catchy et les morceaux s’enchainent sans que l’on se lasse trop vite. En revanche, j’émets une légère réserve sur les parties chantées : on sent la créativité qui ressort du groupe, on ressent aussi leur jeunesse et leur envie de présenter un album riche d’influences mais qui parfois manque d’homogénéité… J’ai apprécié la chanson Teens où l’influence de Breakbot est évidente. Sur « The world is dead » (Cecil sans E remix), les touches Electro et Hip Hop sont plus présentes et moins légères… Incontestablement dans l’air du temps.

Au final, les 6 membres de Holy Youth assument leurs influences diverses et variées qui vont de Mos Def à Daft Punk en passant par Jay Z. Autant dire que leur univers est très large. Trop ? Il y a un vrai parti pris concernant l’élaboration et la construction de l’album : une sorte d’expérimentation, un assemblage de styles musicaux bien différents. Comme « Everywhere » n’est que le premier album, ils ne peuvent que s’améliorer et donner plus de cohérence à leur univers, et ainsi continuer de nous surprendre dans leurs prochaines productions avec leurs idées originales et dansantes

Elisa

//Facebook//Deezer//

Posts created 276

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.