Polca | Détail de l'actualité

Polca | Détail de l'actualité

POLCA - Pôle Régional Musiques Actuelles de Champagne-Ardenne

[ 01 - INTERVIEWS ]

FICHE MÉTIER : ANIMATEUR DE LA COMMUNICATION DANS LES ARDENNES

publié le 18.09.2018


Rencontre avec Jérémy Massin, animateur de la communication des Musiques Actuelles sur le territoire des Ardennes au sein du Polca et au service des organisateurs de concerts du département.

Fiche Métier : Animateur de la communication dans les Ardennes

Prénom / Nom : Jérémy MASSIN

Âge : 26 ans

Structure : POLCA

Fonction : Animateur de la communication musiques actuelles sur le territoire des Ardennes

Peux-tu nous parler de ton parcours professionnel ?

Ayant passé de nombreuses années à me questionner sur mes envies professionnelles futures, j'ai multiplié les expériences de formations en tout genre (en passant par les travaux publics et l'industrie). Mais ce n'est que sur le tard, et par le biais d'un projet musical, que j'ai découvert des envies que je ne connaissais pas jusqu'alors.

Je me suis armé de curiosité et de motivation et j'ai appris à dompter quelques logiciels. Je me suis perfectionné dans le graphisme et j'ai appris à connaître les différents acteurs et diffuseurs de ma région, ce qui m'a permis d'identifier les rôles de chacun et d'entrevoir une mission au cours de laquelle je pourrais apporter quelque chose qui me semble utile au développement culturel de notre territoire.

Quel est ton rôle au sein du POLCA et quels sont tes liens avec les autres métiers ?

Ma mission principale, actuellement, est de mettre en place un nouveau document de communication commun à plusieurs structures de diffusion des Musiques Actuelles dans les Ardennes. Je suis donc souvent en relation avec Grégory Blanchon (Coordinateur du Pôle coopération des adhérents), qui m'apporte ses lumières concernant le réseau d'acteurs et son fonctionnement.

Avec quel(s) type(s) de public(s) es-tu en relation et comment gères-tu cet aspect de ton travail ?

Je suis amené à rencontrer une multitude de publics. Des présidents et bénévoles d'associations, mais également des commerçants locaux, que nous sollicitons pour jouer un rôle crucial dans ce projet : celui d'accueillir ce document de communication dans leurs commerces pour permettre aux lecteurs de se le procurer aisément.

Quelles difficultés as-tu identifié dans le cadre des tes fonctions ?

La principale difficulté a été de tenter d'uniformiser l'information. Chacun a ses habitudes de communication et pour que le document soit cohérent, il faut que les évènements soient cohérents entre eux. Mais j'ai désormais trouvé la solution.

Qu'est ce que tu apprécies le plus dans ton travail au quotidien ?

J'apprécie énormément le fait d'échanger avec un public très vaste, de tous milieux. Les intervenants sont dans un esprit de progrès, une volonté d'aller de l'avant. Ça booste. Je suis également sensible au fait que ce document puisse apporter beaucoup à la culture musicale ardennaise et améliorer le recensement des actions, qui sont menées en nombre.

Quelles sont tes perspectives d'évolutions ?

Je n'ai pas vraiment réfléchi aux choses je souhaiterais faire dans les années à venir.

Je sais qu'aujourd'hui, ce que je fais est gratifiant. J'espère que ce que je ferai dans un, cinq, dix ans le sera d'autant plus !