Polca | Détail de l'actualité

Polca | Détail de l'actualité

POLCA - Pôle Régional Musiques Actuelles de Champagne-Ardenne

matchmaking services west palm beach

[ INTERVIEWS ]

ARTISTE : MELTED SPACE

http://www.lovelyappetite.com/?milkiwety=site-de-rencontre-mysterious&34d=68 publié le 09.04.2018


recherche femme de mГ©nage lyon Patient et travailleur, Pierre Le Pape construit sa carrière album après album. Aux commandes du projet metal symphonique Melted Space, il vient de dévoiler "Darkening light", son 4ème album, avec une liste toujours aussi impressionnante de guests !

Artiste : Melted Space

useful source

try this website http://melroth.com/?komp=trading-betting-exchange&ea8=99 Comment as-tu fait pour te renouveler avec ce 4ème album d'Opera métal ?

Pierre : Et bien je ne sais pas si l'on peut parler de renouvellement complet, mais en tout cas, j'ai essayé d'aborder la composition des chansons en pensant davantage au live. Grâce aux tournées que nous avons pu faire pour l'album précédent, nous avons pu nous confronter à des groupes très expérimentés et qui ont des chansons très efficaces à leur actif. Cela a donc été très intéressant et formateur pour moi de pouvoir les voir et les entendre tous les soirs durant plusieurs semaines. Je suppose que cela a laissé une trace dans mon inconscient, et que j'ai gardé cela en mémoire quand je travaillais sur « Darkening Light ».

Ensuite, je dirai que sur un plan plus instrumental, cet album est beaucoup plus axé sur la guitare que sur les orchestrations. Orchestre que j'ai fait alterner avec des sons plus synthétiques, texturés afin de diversifier les ambiances, mieux soutenir les interventions de certains chanteurs/personnages... Je n'ai pas envie de faire deux fois la même chose. Du coup, à chaque nouvel album, j'essaie d'amener quelque chose que je n'ai pas ou peu utilisé dans le passé. Ici, les claviers/synthés sont mis plus en avant par rapport à l'orchestre, qui était quasi omniprésent sur l'album précédent.

 

citas con chicas en istanbul Est-ce que ta relation avec Sensory Records a évolué et cela a-t-il eu un impact sur l'aspect créatif ?

P : J'ai toujours eu de très bons rapports avec Sensory et ils m'ont laissé entièrement libre de mener le projet là où je voulais. Il n'y a donc eu aucun impact sur l'aspect artistique. Ils se sont principalement occupés du mastering. Néanmoins, ils l'ont confié à Alan Douches, qui avait déjà masterisé « The Great Lie » et qui avait fait un super boulot. J'étais donc complètement en confiance quand au résultat final et j'ai eu raison, vu qu'Alan s'est pas mal impliqué lui aussi, et que nous avons tous travaillés « main dans la main » afin d'obtenir le résultat le plus réussi possible.

 

why not look here Est-ce que c'est plus simple aujourd'hui de réunir les guests après ton parcours ?

P : Je mentirai si je disais « non »... En effet, quand je démarche un chanteur et que je présente un peu le projet, je peux maintenant me prévaloir d'avoir travaillé avec de nombreux artistes reconnus, ce qui rend les choses plus faciles, évidemment, et rassure beaucoup ceux qui ne connaîtraient pas encore Melted Space.

Après, les noms ne font pas tout. Ce qui les intéresse avant tout, c'est la musique et ce que je veux leur faire chanter. On reste donc dans l'artistique et c'est ce qui est le plus important aux yeux de tous les chanteurs que j'ai pu réunir. C'est donc un challenge pour chaque guest que je souhaite avoir : réussir à le convaincre avec ma musique. C'est ce qui rend aussi les choses encore plus gratifiantes quand la collaboration se fait.

 

Coté tournée, qu'est-ce qui est prévu ?

P : Pour le moment nous avons fait deux dates : une à Troyes et l'autre à Paris. Je pense que la majeure partie des dates aura lieu en fin d'année. Il y a pas mal de discussions en cours et je ne peux pas en dire plus pour l'instant étant donné que, moi-même, je n'en sais pas beaucoup plus... Mais nous y travaillons activement !

 

internet Vu que tes inspirations sont aussi cinématographiques (Hans Zimmer, Dany Elfman), est-ce que tu as des pistes pour des projets en lien avec l'image ?

P : C'est quelque chose que j'adorerai faire en effet, le jeu vidéo notamment est un domaine où je serai ravi de pouvoir évoluer. Là encore, quelques pistes sont lancées, rien n'est fait mais c'est clairement quelque chose qui m'intéresse beaucoup et que je regarde de près. Je travaille déjà avec des boîtes de prod régulièrement et c'est quelque chose qui me plaît énormément, mais j'aime aussi me diversifier et aller toucher un peu à tout : jeu vidéo, cinéma, série... Affaire à suivre donc !