Polca | Détail de l'actualité

Polca | Détail de l'actualité

POLCA - Pôle Régional Musiques Actuelles de Champagne-Ardenne

http://www.fbtaudio.co.uk/?mirta=sites-de-rencontre-usa&af6=69

[ INTERVIEWS ]

LA TORTUE

sadist dating site publié le 30.09.2016


recommended you read A l'occasion de la sortie prochaine de leurs nouveaux morceaux, nous avons rencontré Vincent du trio rémois La Tortue qui nous parle de lenteur, de hardcore, de guitares acoustiques et, surtout, de passion. Tout un programme...

La Tortue

rencontre irlandaise

Resources view it Le trio existe depuis quelques années, peux-tu nous parler de votre rencontre, et de votre parcours ensuite ?

Vincent : Nous sommes tous les trois amis depuis le collège - c'est-à-dire des amis de presque 30 ans. Le groupe a commencé sur un coup de tête de fin de soirée comme duo parisien en 2008 avec Arnaud et moi-même. Au grès de quelques déménagements, nous sommes devenus un trio quasiment rémois avec l'arrivée de Florian en 2015. Les influences personnelles de chaque membre sont assez diverses mais nous avons un socle commun qui peut aller de Slint à David Grubbs en passant par Trans Am. Et puis surtout, nous sommes toujours amis avec les membres de l'ancien groupe rémois Bumblebees : cela a autant influencé nos goûts musicaux que notre envie de faire de la musique ensemble. Nous sommes tous les trois guitaristes : deux classiques et un folk. Nous n'utilisons que nos guitares et nos voix mais nous nous autorisons à intégrer quelques samples parfois.

Pour l'instant, nous n'avons fait qu'une poignée de concert à Reims (principalement organisés par l'association Sleeping&Out avec Christophe du label Discolexique) en faisant la première partie d'artistes comme Emily Jane White, Corrina Repp, Elisabeth like a Dream, Gareth Dickson ou encore le groupe hardcore néo-zélandais Die!Die!Die!. 

mädchen kennenlernen schule Sur le compte Facebook du groupe, dans votre biographie, on peut lire que « la Tortue sait bien qu'il ne sert à rien de courir ». L'idée de ce nom va-t-elle plus loin ?

V. : Dernière la Tortue, se cache notre admiration pour le groupe Tortoise (qui passera prochainement à la Cartonnerie) et notre lenteur à composer des morceaux. Cela peut nous prendre plus d'un an pour finaliser un riff et au cours des 6 premières années d'existence du groupe, nous n'avons composé qu'une dizaine de morceaux. La lenteur est un luxe dont nous ne nous privons pas. Nous faisons de la musique avant tout pour vivre des moments forts ensembles. Nous n'avons pas d'autres prétentions que de nous faire plaisir. Partager notre musique est la cerise sur le gâteau.

rencontres internationales ubifrance Votre premier album va bientôt sortir, comment se passe la réalisation de cet album ?

V. : Nous sommes encore en phase de mastering pour l'instant. Une fois qu’il sera finalisé, nous pensons le mettre en ligne et presser quelques CDs - voire quelques vinyles si notre budget nous le permet.

Cet album s'intitulera 1.316 parsecs. Il sera une carte-postale, un instantané de notre petite aventure. Nous avons eu la chance de travailler avec Cyrille Koutcheroff (aussi connu sous son nom de DJ Troopers du label Lune) pour l'enregistrement et Florian a fait un boulot dingue - et donc forcément long - pour le mixage. C'est un ensemble assez éclectique : il y a aura des morceaux d'influence plutôt hardcore même s'ils sont joués en acoustique - comme Spunk dont nous avons sorti la vidéo - et des morceaux beaucoup plus doux voire planants.  

Nous allons sortir 1.316 parsecs cet hiver et attendre la réaction des gens. Si elle est positive, nous en profiterons pour faire plus de concerts et enregistrer d'autres morceaux - sinon, il faudra peut-être encore attendre dix ans avant d'avoir un objet musical estampillé "La Tortue".

rencontre femme 83 Le clip de Spunk, tu l'as réalisé toi-même, c'est important pour vous le do-it-yourself ? 

V. : Nous pensons sortir d'autres clips car l'exercice nous plait beaucoup - et puis, il faut avouer que nombreux sont ceux qui n'écoutent plus la musique que sur Youtube : ce serait dommage de ne pas nous adresser aussi à eux. Le DIY est plus dû à une contrainte qu'à une philosophie. Le clip de Spunk a été réalisé en 5 heures. On a baladé notre caméra dans Reims sans idée préconçues et l'histoire a été racontée au montage. Ça a été très spontané.

check it out D'autres actualités prévues dans les semaines à venir pour le groupe ?

V. : Rien n'est finalisé pour l'instant. La Tortue est un animal stoïque qui a tendance à attendre que les opportunités se présentent à elle plutôt que de les provoquer. Mais si des programmateurs sont touchés parce que nous faisons, c'est avec grand plaisir que nous présenterons les morceaux de 1.316 parsecs en live.

https://www.facebook.com/latortuemusic/