Polca | Détail de l'actualité

Polca | Détail de l'actualité

POLCA - Pôle Régional Musiques Actuelles de Champagne-Ardenne

additional resources

[ INTERVIEWS ]

NONOLIMITE & LES PSYCHO POTES

http://oepib.org/?efiop=apps-para-conocer-personas-en-el-mundo&625=ab publié le 27.06.2014


find more info Toujours couvert d’un chapeau, Nonolimite, accompagné de ses Psycho Potes, trimballe depuis plusieurs années ses chansons protéiformes aux quatres coins de la région. Un peu schizophrène sur les bords, il a décidé de sortir un double album présentant les deux faces du projet : l'une électrique et l'autre acoustique. Nous lui avons demandé quelques explications…

Nonolimite & les Psycho Potes

conocer mujeres de jamaica La bio de ta page Facebook est assez intrigante au sujet de la création du projet. On dirait la naissance d’un super héros appelé Nonolimite. Est-ce que tu peux nous retracer ton parcours ?

Nonolimite : Alors j'ai commencé la musique à 7 ans avec le piano. Vers 16 ans, j'ai commencé à jouer au piano du Metallica, AC/DC et j'en passe, donc je suis passé à la guitare en autodidacte. Naturellement, avec la guitare, j'ai commencé à jouer en groupe : un premier en 97 qui a évolué pour devenir Tree Kong en 2000. J'ai fait mes armes pendant une dizaine d'années dans ce groupe. En parallèle, en 2002 j'ai crée mon projet solo, Nonolimite, au début en guitare-voix, et puis au fur et à mesure des années des musiciens m'ont rejoint donc c'est devenu Nonolimite et les Psycho Potes.

i thought about this Puisque tu touches à tous les styles, comment nous présenterais-tu Nonolimite & les Psycho Potes ?

N. : De la chanson et du rock ! On a un peu cette double identité de jouer à la fois en acoustique de la chanson française esprit VRP, les Amis d'ta Femme pour faire simple et puis une version plus rock influencée plus largement par les Wampas ou même le rock U.S comme les Red Hot Chili Peppers.

meilleur site de rencontre gratuit france Est-ce que tu peux nous raconter les étapes de l’enregistrement de ce double album ? Est-ce qu’il a fallu plus de 2 ans de travail ?

N. : Oui, il a fallu même 3 ans, sans compter toute la part composition / création. On a fait la première partie en 2010, enregistrée à Paris. On a sorti 500 exemplaires de cette première partie parce qu'on avait mis un an à l'enregistrer. Puis en 2013, on a enregistré la partie électrique guitare-basse-batterie à Fagnières au studio PnF chez monsieur Fred Rochette et tous les invités chez monsieur Manu Ducros, la partie du PnF rémoise. 

you can find out more Tu as une démarche très indépendante et tu as notamment créé ton label pour sortir tes disques. Comment se passe ton « combat » quotidien pour être un artiste intermittent du spectacle ?

N. : Les joies de l'autoproduction, c'est beaucoup de galères et du système D ! Il faut essayer de survivre avec des cachets à droite et à gauche tout en essayant de produire un disque. Ce n'est pas facile tous les jours mais le combat est bénéfique parce qu'on sort un petit bébé, enfin !

strattera online no prescription Alors justement, ce petit bébé, c'est un double album dont on parlait tout à l'heure. Il y a un CD acoustique et un CD électrique, pourquoi ce choix ?

N. : En fait en 2007 on a sorti l'album Boogieland où les deux univers se mélangeaient sur un même CD et on ne comprenait pas trop le principe de la double identité. Pour être pédagogique, on a donc décidé de faire un double album avec une partie chansons et une partie rock pour bien que les deux univers ne se croisent pas trop mais se rejoignent sur des thèmes de musique. Le but était de faire un CD de chanson française qui soit quand même assez varié avec de la chanson swing, du reggae à la « Tryo » et un album électrique avec des chansons punk, funk, du ska, du métal, de la fusion..., pour essayer de rendre le concept plus lisible.

Visit Your URL Tu as une chanson qui s'appelle la classe rémoise, qui est la caricature d'une certaine scène rémoise. Est-ce que ça t'a valu des animosités ou est-ce qu'au contraire, ça a fait rigoler les concernés ?

N. : Je n'ai pas trop eu d'échos parce que je ne les connais pas trop. Nous on aime bien rire, faire de l'humour, et le but c'était essayer de dire «bon on va essayer de faire de l'électro, mais en fait on y arrive pas trop » !

http://www.jandysbooks.com/?perdoluty=mon-classeur-site-de-rencontres&7dc=11 Quand tu composes, comment ça se passe ? Tu te dis,"Tiens je vais faire une chanson dans ce style là", ou ça vient naturellement ?

N. : Je compose guitare-voix donc ça fait une chanson assez épurée. Après, les arrangements se font en studio ou avec les Psycho Potes, donc la dynamique et l'ambiance générale du morceau se font dans un deuxième temps en fait.

www.facebook.com/Nonolimitemusic

 


 

Retrouvez l’interview complète en podcast sur Radio Primitive – PODCAST