Polca | Détail de l'actualité

Polca | Détail de l'actualité

POLCA - Pôle Régional Musiques Actuelles de Champagne-Ardenne

http://wolontariatsportowy.com/fioepr/bioepr/5316

[ INTERVIEWS ]

FICHE MÉTIER : RESPONSABLE DES PARTENARIATS

http://vahidsport.com/pltyte/factore/4330 publié le 05.03.2014


More Bonuses Pour mieux connaître le secteur et ses multiples activités, nous avons choisi de mettre en lumière chaque mois un métier ou une fonction des musiques actuelles. Ce mois-ci, nous nous intéressons au poste de responsable des partenariats avec Rémi Mailliu, dont c'est la fonction au festival des Nuits de Champagne.

Fiche métier : responsable des partenariats

go now

you can try these out why not check here Prénom / Nom : Rémi MAILLIU iq moption
Age : 30 ans
Structure : Festival Nuits de Champagne à Troyes
Fonction : Coordination du Club d’entreprises mécènes et partenaires

straight from the source Peux-tu nous parler de ton parcours professionnel ?
Rémi : J’ai fait mes premières armes au festival du Film Court de Troyes (Fais-toi ton cinéma) comme bénévole pendant quelques années à la promotion et à l’accueil des publics. Je suis devenu accro au stress, à l’énergie de groupe très fédératrice, à l’idée de mettre en place un évènement rassembleur, faire partager des émotions. Je rêvais de pouvoir en faire mon métier. Ma première expérience au festival Nuits de Champagne date de 2004. J’étais chargé de billetterie. J’ai découvert ce projet incroyable, un « festival atelier » qui fait chanter les gens… j’ai cumulé les stages et les contrats courts pendant quelques années dans l’accueil des publics ou l’administration. Concrétiser un emploi dans l’évènementiel culturel a été très compliqué, j’ai eu des moments de doute. J’ai voulu me réorienter mais la passion était toujours présente. Une nouvelle opportunité m’a été offerte en 2010. J’ai pu intégrer l’équipe du Festival en Othe qui m’a fait confiance pendant 2 éditions à la communication. J’en garde un très bon souvenir avec des moments forts, des échecs et des réussites qui m’ont fait grandir. En septembre 2011, j’ai été sollicité par le festival Nuits de Champagne pour coordonner les relations partenaires. Je ne les ai plus quittés !

6 rencontre officine Quel est ton rôle au sein du Festival Nuits de Champagne et quels sont tes liens avec les autres métiers ?
R. : Mes missions sont transversales, je suis amené à travailler avec presque l’ensemble des acteurs du projet. Ma mission première est de coordonner et animer le Club « Ensemble » qui regroupe les entreprises mécènes et partenaires du festival. Dans ce cadre, nous formons un vrai binôme avec Pierre-Marie BOCCARD, délégué général du festival. Je travaille avec l’administration et la comptabilité pour un suivi administratif et budgétaire de la mission. Je supervise la logistique et l’aménagement de l’Espace Partenaires en lien direct avec le directeur technique, un régisseur, une équipe de scénographes... Ensuite, j’ai en charge la communication / promotion du festival. Le plan de communication, les partenariats médias et les créations graphiques se décident en lien direct avec la direction.  Pour la partie opérationnelle, nous faisons appel à plusieurs compétences : community manager, rédacteurs, photographes… Pour finir, j’anime en interne le projet « Pour des Nuits Durables » qui regroupe les engagements et les actions que prend le festival en termes de développement durable (DD). Mon rôle est de mettre en place la politique DD et d’accompagner l’ensemble des équipes dans la réflexion, la réalisation et le bilan des actions à mener.

http://yuktung.com.my/esnew/348 Es-tu en contact avec du public ?
R. : Je suis en contact avec plusieurs publics. Tout d’abord, les actions de promotion menées sur le terrain me permettent d’être en contact direct avec un public ciblé au niveau départemental ou régional (étudiants, commerçants, public de festivals ou concerts, acteurs culturels…). A l’heure des réseaux sociaux, je suis aussi en relation direct avec le public sur nos pages facebook, twitter ou instagram. Ensuite, je suis en relation direct avec le public invité des entreprises partenaires ou mécènes que nous retrouvons dans l’Espace Partenaires et dans les salles de concert pendant la période du festival.

Quelles difficultés as tu identifié dans le cadre des tes fonctions ?
R. : Dans la réussite d’un évènement, la notion de collectif est très importante. Il ne faut pas se louper dans la construction des équipes, savoir s’entourer, savoir déléguer. Dans les relations partenaires, il a fallu que je comprenne le monde de l’entreprise. Je n’avais ni la culture, ni le langage. Je me suis adapté assez rapidement. J’ai beaucoup appris en écoutant et en observant. Je suis devenu plus précis, plus exigeant. Le stress peut être un élément destructeur, il faut réussir à l’éviter. La clé, c’est l’anticipation, la maitrise de son sujet. Nous avons des métiers passionnants, qui nous prennent beaucoup de temps et d’énergie, il faut savoir concilier sa vie professionnelle et sa vie de famille.

Qu’est ce que tu apprécies le plus dans ton travail au quotidien ?
R. : J’apprécie la synergie de groupe, le travail collectif, avancer ensemble dans un but commun. J’aime quand l’évènement approche et qu’on voit la concrétisation du travail de toute l’année. Je me sens utile dans le développement du projet Nuits de Champagne. J’apporte ma pierre à l’édifice.  J’apprécie le contact avec les chefs d’entreprises, la diversité des métiers, des activités, des projets. Je rencontre des personnages avec de fortes personnalités, portés par la passion. Ce sont des créateurs qui prennent des risques.

Quelles sont tes perspectives d’évolutions ?
R. : Pour le moment je me sens bien au festival Nuits de Champagne. J’ai encore beaucoup de choses à apporter. Le projet évolue, on se remet en question. A moyen terme, je souhaiterai créer mes opportunités. Mais j’ai besoin de plus d’assurance.

www.nuitsdechampagne.com