Polca | Détail de l'actualité

Polca | Détail de l'actualité

POLCA - Pôle Régional Musiques Actuelles de Champagne-Ardenne

[ INTERVIEWS ]

ARTISTE : OUÏE FI

publié le 06.11.2017


Sous la forme d’un concert naviguant entre les styles musicaux, le spectacle Peace&Lobe pédagogique « Connexion : Ouïe Fi » a pour but de sensibiliser de manière ludique les lycéens et les collégiens à partir de la 4e aux risques auditifs liés à l'écoute ou à la pratique de musiques amplifiées. Odilon, le batteur du groupe Ouïe Fi, s'est prêté au jeu de l'interview...

Artiste : Ouïe Fi

Comment avez-vous découvert la création du spectacle Peace & Lobe et comment avez-vous rejoint le projet ?

Odilon : Pour ma part, j’étais en service civique à la Cartonnerie et mon tuteur, Jean-Charles Siwiela, m’a parlé de ce projet. Le Polca avait lancé un appel à candidature d'artistes motivés pour créer un spectacle pédagogique sur les risques auditifs. Jean-Charles m’a vivement conseillé de déposer ma candidature. Je me suis donc intéressé au projet et j'ai vu que ce serait une bonne expérience. 

Quest-ce qui vous a motivé ?

O : Comme il s'agissait d'un appel à candidatures individuelles, pour constituer un nouveau groupe, j'étais au départ très motivé pour rencontrer d'autres musiciens. Et puis, participer à la création d'un spectacle qui a un message important à délivrer me semblait intéressant.

Etiez-vous déjà sensibiliséà la prévention des risques auditifs avant les Ouïe Fi ? 

O : Oui, j'étais sensibilisé aux risques auditifs : en tant que batteur je suis exposé depuis longtemps et je connais les risques, et les moyens de protection pour les musiciens. En revanche je ne m'y connaissais pas spécialement en terme de « prévention » auprès du grand public, et encore moins des jeunes. Je voyais juste les bouchons gratuits dans les salles de concert. Avec ce projet nous avons été formés à toutes les bonnes pratiques de prévention dans ce domaine, et aux meilleurs moyens de faire passer le message aux plus jeunes. 

Si je vous demande de nous donner un ou plusieurs exemple(s) de ce que vous prônez lors des représentations (astuces, techniques), ce serait le(s)quel(s) ? 

O: Comprendre que le volume, dans les musiques actuelles, fait partie aussi d’une démarche artistique dans de nombreux styles musicaux. Il ne faut pas s'en priver car cela procure du plaisir ! Tout est une question de dosage : on peut écouter fort de la musique, mais pas trop longtemps. Un smartphone, une tablette ou un baladeur à fond, c'est 100 décibels dans les oreilles. A ce niveau, il est recommandé d'éviter une écoute prolongée plus de 2h par semaine (ou 15 minutes par jour !). Il faut aussi apprendre à écouter son corps, à savoir identifier les symptômes qui doivent alerter, pour sentir quand la douleur arrive. Dans ce cas il faut savoir mettre des bouchons d’oreilles ! Et puis, ne pas oublier, quand on écoute de la musique sur internet, de veiller à la qualité des fichiers téléchargés, pour éviter de s'éclater les oreilles avec des sons trop pourris pour lesquels la seule façon d'avoir des sensations est de pousser le volume...


Ce spectacle pédagogique existe depuis 2014 maintenant. Comment faites-vous pour le renouveler ? 

O : On se retrouve tous les ans quelques jours à la rentrée entre nous, et nous faisons un bilan de ce qui a bien ou mal fonctionné dans le spectacle durant la dernière saison. Je crois que c’est la partie que nous préférons : l’écriture et la mise en scène du spectacle. Nous actualisons tous les ans certaines passages musicaux pour que le public puisse s’y retrouver, en fonction des artistes qui font l'actualité. Le plus difficile c’est d’intégrer la partie prévention, sans que le public se sente pris en otage. Nous préférons utiliser l’humour pour faire passer le message, et il me semble que cela fonctionne bien. Et il est bien sûr important que nous nous amusions encore à jouer ce spectacle au bout de plusieurs saisons, en le renouvelant le plus possible, pour continuer à garder une fraicheur dans l’interprétation.

Quels sont vos projets en dehors des Ouïe Fi ? 

Karim (chant) : plombier Italien
Kevin (guitare) : prof de Judo Ardennais
Koutch (son, machines) : catcheur mexicain
Pierre (clavier) : invocateur du démon Salvadorien
Odilon (batteur) : concepteur sanibroyeur Suédois

 

Prochaines dates des Ouie Fi :

  • Mercredi 29 novembre : 10h et 14h à la Médiathèque Falala – Reims (Marne) – EXCEPTIONNELLEMENT la séance de l’après-midi est ouverte à tous !  – organisé par la Ville de Reims
  • Lundi 4 décembre : 10h et 14h au Forum – Charleville-Mézières (Ardennes) - organisé par Ardenne Métropole et FLaP
  • Mardi 5 décembre : 10h et 14h à la MJC Calonne – Sedan (Ardennes) - organisé par la MJC Calonne et Sapristi !!
  • Mardi 23 janvier : 14h30 au Centre culturel Didier Bienaimé - la Chapelle St Luc (Aube) - dans le cadre de la Semaine du Son.
  • Lundi 29 janvier : 10h et 14h à La Chapelle Argence – Troyes (Aube) - organisé par la Maison du boulanger
  • Mardi 30 janvier : 10h et 14h à la Cartonnerie de Reims (Marne)
  • Lundi 5 février : 14h à la Filature de Bazancourt (Marne)
  • Mardi 20 mars : 10h et 14h au Théâtre de Langres (Haute-Marne) – organisé par Arts Vivants 52
  • Mardi 15 mai : 14h à l'Atmosphère de Rethel (Ardennes)

 

//Facebook//